Sainte Catherine de Fierbois

Sainte Catherine de fierbois

Sainte Catherine faire recette !
Accueil > Culture > Sainte Catherine faire recette !

Sainte Catherine faire recette !

Sainte Catherine fait recette, c'est 12 habitants volontaires pour partager, tout un été, leur plat favori... et un petit pan de leur vie !
En voici une rétrospective... en attendant de pied ferme la saison 2 !

Du 21 juin à fin septembre 2015, douze photographies grand format (1,2m x 1m) ont été accrochées dans les rues de Sainte Catherine, pour une exposition à ciel ouvert. Ce parcours de photographies culinaires présentait douze recettes, petits morceaux de vie de douze habitants volontaires.



Maintenant décrochée, cette exposition, placée sous le signe de l'ouverture aux autres et du vivre ensemble, est désormais visible sur cette page... en attendant de revivre au grand air dans un endroit encore secret l'été 2016...



LE CANARD AUX OLIVES DE PATRICE

Patrice le recommande accompagné d’un Saumur Champigny ou d’un Bordeaux. Avec cette recette, Patrice rentre en scène sous les sunlights de sa cuisine pour faire le canard à sa sauce. Il s’est fidélisé avec la recette à une période où il n’avait pas de partenaire de bal.
Quand il devait recevoir l’ensemble de sa famille, cette recette lui semblait simple pour aborder la réalisation d’un repas. L’ayant réussi, c’est devenu un incontournable de son répertoire…en compétition tout de même avec son escalope de dinde à la crème et aux champignons ! Entre les deux sa fourchette se déhanche.
Amateur de rock et de cha cha, il rajoute sur la piste de ses favoris le bourguignon et les plats mijotés.




ESPECE DE SAUMON EN CROUTE ! Par Clémence

C’est avec cette expression en tête que Clémence se réveilla un beau matin. Ce qui devait être une injonction verbale lycéenne à la mode fut avant tout une idée lumineuse pour composer un repas à partager avec sa famille.
Avec toute sa famille car ce fut à l’occasion de sa communion qu’elle testa ce plat.
Son inspiration ne venait pas toute fois de nulle part. Adepte du saumon c’est dans une célèbre émission de cuisine sur une chaîne au nombre pair qu’elle en découvrit les délices.
Cependant la technique la bride dans sa démarche : A l’heure actuelle, elle ne peut enfourner qu’un demi-saumon. Son rêve : acquérir un double four pour une cuisson en croûte totale !




LE PORC COCO AU CURRY de Léa

De son passé de jongleuse et de sa pratique de l’équitation, Léa a gardé le goût de dompter les ingrédients. Elle a su prendre au vol cette recette chez une amie qui lui fit découvrir.
Sans filet, elle la réalise à l’humeur. A chaque fois c’est un numéro différent en fonction des ingrédients disponibles.
Ayant développée le goût des plats exotiques de par ses habitudes familiales, semi végétarienne, elle surprends toujours son monde !
Léa a placé ce porc au curry en haut de son affiche.




LA MORUE A LA BECHAMEL de Neuza

Et si cette recette était la solution adéquate pour réunir famille et amis atour de la table sans passer sa soirée en cuisine ?? Il en a tout les avantages car il se prépare à l’avance et peut se faire facilement en grande quantité !
Ce n’est pas pour rien que sa mère le cuisinait pour les fêtes de village de son village natal, Mirandera, au Portugal.
Même avec un plan de travail surchargé, rien n’arrêtera Neuza et sa morue à la béchamel !!




POELEE DU SOLEIL de Marjolaine

Avec Marjolaine, les aliments s’assemblent et font le tour du monde dans la même poêle. Alors que son père ramène des légumes du Maroc (aubergines, tomates,…), c’est avec une recette inaugurée dans un camping Corse (cuisson au réchaud fortement conseillée) avec de l’huile d’Olive Grècque qu’elle vous fait à manger dans l’instant…
Cette jeune femme issue d’une famille de voyageurs aime notamment la dinde coriande/gingembre de son amie vietnamienne.
A se demander si son frigo ne deviendra pas le futur siège de l’Unesco ??




LA BEURRE DE BETTERAVES ROUGES par Yvette

Issue d’une famille mi tourangelle / mi sarthoise, nous aurions pu nous attendre à ce que ce soit de la rillette qui vienne beurrer ses tartines. Et bien non, c’est dans la betterave cuisinée par sa mère qu’elle puisa son énergie.
Le mystère de l’origine de la beurrée de betterave demeure. Ce qui est sûr néanmoins est que la petite Yvette se nourrissait de produits faits localement. Elle était même dispensé d’école quand il fallait tuer le cochon !
Cette recette est remontée jusqu’à Sainte Catherine et c’est maintenant avec ses petits enfants qu’elle la partage.




CARRI POULET A LA REUNIONAISE d’Isabelle

Cette proposition culinaire est issue d’une vie commune. Et comme ses enfants aiment la cuisine créole, elle se doit de maitriser cette recette. Et ce n’est pas pour rien qu’elle aime à la partager avec ses amis.
Mais elle n’a pas oublié le couscous paternel et avoue un petit faible pour les nems et la paella. Qui après cela doute que Sainte Catherine ne soit pas l’épicentre du bon goût ? Dans tous les cas, ce n’est pas Isabelle. Avec elle, c’est trop facile la cuisine !




COUSCOUS ROYAL Par Sylvain

C’est lui aussi dans son enfance qu’il a puisé sa recette. De sa jeunesse à Sétif, il fut marqué par le couscous de son grand-père qui lui transmis ce savoir faire. Il le perpétue depuis et a même développée de nouvelles manières de faire.
Ceinture noire de découpe à la main, ninja de la merguez, formé à l’école shaolin de l’épluchage de carotte express et maître cuisson du dragon, ce chef de cuisine force le respect à travers le monde.
Arrivé à Sainte Catherine, il adopta tout de suite les ressources locales ancestrales et développe maintenant des katas à base de Sainte Maure de Touraine ! Banzai !




LE BŒUF BOURGUIGNON Par Sylvain

Quel privilège de découvrir cette recette qui se transmet dans la famille de Sylvain depuis le 17ème siècle ! Sa composition s’enrichie, se modifie, se transcende à chaque nouvelle génération.
Sylvain la compose en agrémentant les ingrédients de base de chocolat, de caramel et de café. Ce n’est pas une fantaisie de sa part mais bel et bien un travail sur le goût, une nuance sur la cuissson.
Et pour lui, c’est avec un verre de vin de Chinon (évidemment à déguster avec modération !) que ce plat prend tout son sens.
Attention, ce magicien du bourguignon ne révéle pas toute sa recette. Décryptez sans plus tarder cette image avant que certains secrets ne disparaissent à nouveau…




MINI CANNELES CHORIZO EMMENTAL Par Aurore

En un clin d’œil, Aurore transforme l’apéritif en dessert et le dessert en apéritif…à moins que cela soit le contraire ? Avec Aurore, les barrières tombent.
De cette formule simplement renversante elle permet à tout à chacun de cuisiner à l’envie. Simple et efficace malgré les apparences, cette recette ravira les plus rétifs .
Soufflant le chaud et le froid dans sa cuisine, les cannelés défilent dans son four. En combinant les ingrédients il est ainsi facile pour Aurore de proposer des ambiances festives dont elle est passée reine en la matière!




LA BLANQUETTE DE VEAU Par Julie

La cuisine est aussi une histoire de présentation…et une fois de plus de filiation ! Cette blanquette de veau appréciée par Julie vient de sa grand-mère.
Son odeur a fixé des souvenirs tandis que ce ses couleurs à chaque fois lui ouvre l’appétit. Poireau, carrotte, champignons,…la formule est magique.
Vous ne croyez pas Julie ? Essayez à votre tour. Vous verrez, le charme opère à chaque fois.
Blanquette, ô blanquette, dis moi qui est le meilleur cuisinier ?




PORC AU CARAMEL A L’ANANAS Par Michael

A la base, il s’agit d’un plat chinois qui se fait à la réunion. Rapide à faire, Michael l’apprécie autant pour sa saveur que pour sa facilité d’éxécution.
Lui qui d’habitude travaille le métal pose cette fois sa meuleuse et opte là pour le tronçonnage de l’annanas au couteau.
A coup sûr, de cette méthode plus conventionnelle il nourrit sa pratique professionnelle quand il s’agit de découper de fines lamelles. Le travail de la forge lui permet également de gérer la cuisson en temps réel.
L’un dans l’autre, il décolle et s’envole vers des horizons qu’il ne soupçonnait pas !


Merci à tous les participants, à Louis Mathieu de l'association L'Intention Publique, au photographe Benjamin Dubuis et au graphiste Mathieu Meeldijk.